mardi 29 novembre 2016

6 décembre Elisabeth Jacquet et Emmanuèle Jawad à Berkeley Books of Paris

IVY WRITERS PARIS vous invite à une soirée dédiée à l’écriture française, avec des traductions inédites des poètes français en anglais
A BERKELEY BOOKS OF PARIS
le 6 décembre 2016 à 19h30 avec les poètes :
Elisabeth Jacquet
et
Emmanuèle Jawad
Traductions par Barbara Beck et Jennifer K Dick

le 6 décembre 2016
à 19h30
Au : BERKELEY BOOKS of Paris
8 rue Casimir Delavigne
75006 Paris
M° Odéon, RER Luxembourg

Notre groupe FB—devenez MEMBRE du groupe ! https://www.facebook.com/groups/101898279922603/ 
Notre « community » page sur FB—rejoignez-nous !
FB event for tonight: Let us know you are coming !:
BIOS: Poètes :
ELISABETH JACQUET : Comment la littérature peut-elle trouver une temporalité qui lui soit propre, intégrer les rythmes et télescopages de notre époque ? Quel espace pour la narration ? Que reste-t-il de spécifique au livre, qui peut résister au flux de l’hypermédiatisation du monde ? Elisabeth Jacquet est auteur de littérature contemporaine. Elle travaille différentes formes de narrations : autour de la lecture (Les grands parcs blancs, Flammarion, 2001), du catalogue de meubles décliné de manière affective et sentimentale (Dans ma maison, notre catalogue, ed. Melville/Léo Scheer, 2003), de la modernité d’une héroïne d’un grand roman du XIXème siècle (Anna Karénine, c’est moi, ed. Philippe Rey , 2010) ou du souvenir d’enfance (Quand j’étais petite, ed. de l’Attente, 2012), entre autres. Son prochain livre Mon mari et moi (petite exploration conjugale) paraîtra en mars 2017 chez Serge Safran éditeur.
Certains de ses ouvrages sont adaptés en fictions radiophoniques (« Quand j’étais petite » Atelier Fiction, France-Culture / réalisation Etienne Vallès, 2013; « Mon mari et moi » Atelier Fiction, France-Culture/ réalisation Etienne Vallès, 2015). À la suite d’une résidence effectuée à la Cité des métiers à Paris autour du thème « Métiers, emplois, place dans notre société en pleine mutation économique et technologique », elle a également écrit un texte pour le théâtre : Opéra Travail, lauréat en 2015 de l’Aide à la Création du CNT (Centre National du Théâtre).

EMMANUELE JAWAD est née en 1967 à Vernon et vit à Paris. Ce soir elle lira pour la
première fois des extraits de EN VIGILANCE EXTERIEURE (ed. LansKine, 2016) son quatrième recueil qui est paru en novembre 2016. Elle est également l’auteur de 3 autres livres : Faire le mur, (Lanskine, 2015), Plans d’ensemble, (propos 2 éditions, 2015) et Les faits durables, (ixe, 2012). Elle a écrit de nombreux textes en revues (boXon, ouste, N47, propos de campagne, Action restreinte, 22 NDP, Sarrazine…) et sur internet (remue.net, La vie manifeste, Sitaudis, libr-critique, RoToR). Selon Tristan Hordé, dans l’œuvre de Jawad, « …c’est de la violence du monde dans lequel nous vivons dont sa poésie témoigne. », et d’après  Angèle Paoli « Consacrés aux murs qui emmurent le monde, les poèmes à la langue heurtée d’Emmanuèle Jawad s’appuient sur l’écart… les poèmes sont des textes durs qui s’érigent comme des herses dans l’univers extrêmement acéré des zones quadrillées. »
Emmanuèle Jawad collabore également pour des chroniques aux cahierscritiques de poésie du cipM  ainsi qu’aux sites libr-critique, Sitaudis et Poezibao. Depuis juin 2016 elle fait un cycle de 10 entretiens sur le thème de création et politique pour Diacritik : https://diacritik.com/tag/emmanuele-jawad/ ; lire la présentation des entretiens sur https://diacritik.com/2016/07/20/creation-et-politique-un-cycle-dentretien-demmanuele-jawad/#more-14021

BIOS: traductrices :
BARBARA BECK est poète, traductrice et, depuis 2002, rédactrice de Upstairs at Duroc, revue  littéraire en anglais publiée à Paris. Ses poèmes ont paru dans des revues américaines et internationales, ainsi que dans les anthologies women:poetry:migration (Theenk  Books, New York, à paraître) et dans Strangers in Paris (Tightrope Books, Toronto, 2011). Elle a traduit une sélection de poèmes de Jérôme Game, à paraître en 2016 dans une anthologie publiée par Enitharmon Press, London ; ainsi que Vivremourir (L’Act Mem, 2008, en collaboration avec Dominique Quélen), la traduction en français de Livingdying de Cid Corman, et des traductions de poèmes de Vannina Maestri dans la revue américaine Aufgabe. Ce soir Barbara Beck lira pour Ivy Writers Paris des extraits inédits des traductions de EN VIGILANCE EXTERIEURE (ed. LansKine, novembre 2016) d’Emmanuèle Jawad.

JENNIFER K DICK est traductrice, organisatrice et auteur. Elle a écrit, notamment Circuits (Corrupt 2013), Retina / Rétine (Estepa, tr Rémi Bouthonnier, 2007), et Florescence (University of Georgia Press, 2004) ainsi que 5 chapbooks/livres d’artiste. Jennifer traduit la poésie française, notamment des poèmes ou des œuvres de Jean-Michel Espitallier, Jérôme Mauche, Christophe Lamiot, Virginie Poitrasson, Albane Gellé. Elle a également co-dirigé 2 livres théoriques sur la traduction en sciences sociales. Un entretien de Jennifer K Dick est paru dans Diacritik (sur le thème de la création et la politique mais qui aborde le sujet de la traduction aussi) https://diacritik.com/2016/10/17/jennifer-k-dick-le-spectre-des-langues-possibles-creation-et-politique-7/ .
Jennifer est actuellement l’auteur en résidence pour la Régionale 17 avec la Kunsthalle-Mulhouse et la Kunsthaus Baselland à Bâle de 24 novembre-8 janvier 2017. https://2016urbanbuffet.blogspot.fr/  Visiter virtuellement son œuvre archi-textuelle à Bâle Gare SBB sur Youtube https://www.youtube.com/watch?v=Nmye8THGxww Ce soir, Jennifer K Dick lira pour Ivy Writers Paris une traduction inédite d’un texte d’Elisabeth Jacquet.

BARBARA BECK is a poet, translator and, since 2002, editor of Upstairs at Duroc, the English-language literary journal published in Paris. Her poems have appeared in journals in the US and internationally, in the anthologies women:poetry:migration (forthcoming from Theenk Books, New York) and Strangers in Paris (Tightrope Books, Toronto, 2011). Translations include a selection of poems by Jérôme Game, forthcoming in an anthology from Enitharmon Press, London, 2016; Cid Corman’s Livingdying (in collaboration with Dominique Quélen), published in French as Vivremourir (L’Act Mem, 2008); and poems by Vannina Maestri in Aufgabe. Tonight, for Ivy Writers Paris, Barbara Beck will be reading extracts from the newly published volume of poetry by Emmanuèle Jawad, EN VIGILANCE EXTERIEURE (ed. LansKine, November 2016).

JENNIFER K DICK is a translator, organizer and author. She has written the books Circuits
(Corrupt 2013), Enclosures (Blazevox ebook, 2007), and Florescence (University of Georgia Press, 2004) as well as 5 chapbooks/artbooks. Jennifer also translates French poetry, including poems and works by poets such as Jean-Michel Espitallier, Jérôme Mauche, Christophe Lamiot, Virginie Poitrasson, Albane Gellé and for tonight’s Ivy reading, a text by Elisabeth Jacquet, and she co-edited with Stephanie Schwerter 2 critical books on the theme of translation in the Humanities. An interview in French recently appeared in Diacritik (on the theme of creation and politics, but which also addresses to topic of translation) https://diacritik.com/2016/10/17/jennifer-k-dick-le-spectre-des-langues-possibles-creation-et-politique-7/ .
Currently, Jennifer is in residence as part of the Regional 17 art show with both the Kunsthalle-Mulhouse and Kunsthaus Baselland in Basel, Switzerland (24 November-8 January 2017).  For more, see the Regional 17 linked blog https://2016urbanbuffet.blogspot.fr/ or take a virtual tour of her installation piece via her youtube video https://www.youtube.com/watch?v=Nmye8THGxww . Tonight, Jennifer K Dick will read an unpublished, new translation for Ivy Writers Paris of a text by Elisabeth Jacquet.

Aucun commentaire: